U16F : "La technique s'impose sur le physique!"

2017-2018
News
U16F : "La technique s'impose sur le physique!"

Publié il y a 6 mois

Après une trêve sans match de près d'un mois, la dernière rencontre s'était jouée le Samedi 16 Décembre 2017 avec la réception du CSM Clamart. Ce Samedi 13 Janvier 2017, les pipelettes retrouvaient les terrains avec un match contre le FC Plessis-Robinson de Julien.

U16F :  La technique s'impose sur le physique!

 Pour cette avant dernière journée, Eric disposait d'un groupe de douze joueuses avec une invitée, Lena qui joue avec les garçons habituellement. Elle s'intégrait aux onze autres ( Agnès, Aude, Clara, Clémentine, Dalya, Elia, Fatoumata, Juliette, Karthoum, Lola, Silia ) en vue du tour de cadrage de la Coupe des Hauts-de-Seine dans quinze jours. Les deux équipes s'échauffaient mutuellement sous un froid sec avec une température en chute libre à cette heure. 

 

 

La composition de l'équipe évoluait par rapport à son schéma habituel en passant à trois derrière. Dalya, devant Clémentine dans son but, avait Fatoumata à sa droite et Clara sur sa gauche. Eric devait modifier le milieu et l'attaque en raison de l'arrivée tardive de Karthoum, prévue devant au coup d'envoi. C'était Silia qui l'a suppléait "au pied levé". Juliette, Agnès et Lena composait le milieu de terrain Sévrien.

 

 

Eric (papa d'Agnès) était assisté de Célia à la touche. Il sifflait le coup d'envoi de la rencontre avec un quart d'heure d'avance en accord avec Julien et Eric. L'entame du match prenait au dépourvu les pipelettes qui se faisaient secouer par l'engagement physique adverse dans les duels. Sur l'un d'entre eux, Dalya commettait une faute à 25 mètres de son but qu'Eric sanctionnait d'un coup franc. Les jaunes du "Robinson" disposaient d'une gardienne possédant une grosse frappe donc en charge du moindre coup de pied arrêté. Fort heureusement, la mire n'était pas réglée...au dessus du cadre (2').  Deux minutes après, les rôles s'inversaient et les bleues obtenaient un coup franc excentré sur la gauche. Juliette un peu plus "fine" manquait la lucarne de peu. Eric modifiait un peu les consignes sur le bord du terrain en s'adaptant au vue du jeu déployé par l'adversaire du jour qui possédait une "rampe de lancement" dans leur but. Les pipelettes quant à elles, s'efforçaient de développer leur jeu collectif à l'image du "une/deux" entre Juliette et Agnès qui mettait le feu dans leur surface. Juliette ratait le cadre sur sa frappe du pied gauche à cause d'un pied d'appui trop loin du ballon (8'). Les jaunes répondaient à la 11' sur un énième ballon en profondeur de leur gardienne sur lequel Clémentine intervenait en le dégageant. Mais dans son malheur, l'attaquante adverse prenait sa cheville pour le ballon ! Crie de douleur de Clémentine qui s'écroulait au sol sans que l'adversaire n'ait un regard pour elle. Il fallait que Eric (coach) demande à Eric (arbitre) d'aller voir la joueuse en question afin qu'elle vienne s'excuser. Malheureusement, le mal était fait et le groupe qui s'était regroupé autour de leur portière constatait que s'en était fini pour elle (direction les urgences). Le dilemme pour tout coach...trouver quelqu'un prêt à endosser la tunique de gardienne.

 

 

Finalement, Lola se sacrifiait pour le groupe en prenant les gants pour le restant de la première période. Après cinq minutes d'arrêt de jeu, le match reprenait son cours. Les pipelettes étaient quelque peu déboussolées et ce moment de flottement profitait aux Robinsonnaises qui ouvraient le score malgré Lola ( 0-1  12' ). Après ce but, les bleues restaient encore un peu abasourdies mais elles maintenaient le navire à flot face à un adversaire au moral ascendant. A la 20', les Sévriennes apportaient un élément de réponse avec une action collective de Silia, Lena, Juliette et Agnès qui aurait mérité mieux. Eric sortait Clara qui se trouvait un peu en difficulté sur son côté face à la vitesse et au gabarit de l'attaquante. Il lui offrait un adversaire à son niveau, l'attaquante de l'équipe, Karthoum! Dalya se retrouvait soulager avec deux joueuses rapides sur ses côtés. Il ne fallait pas attendre longtemps pour voir du changement... Lena sur son côté gauche débordait et frappait mais son tir était repoussé. Karthoum le récupérait pour le reprendre de demi-volée et manquer le cadre. A la 25', les pipelettes obtenaient un corner dont Agnès s'en chargeait. Elle trouvait en retrait Karthoum dont le tir au sol, petit côté, voyait la portière adverse le dévié du bout des gants en corner. "Bis repetita" pour Agnès mais elle le changeait en tirant fort devant le but pour trouver au second poteau une jaune faisant face à son but pour défendre...et dévier le ballon dans son propre but pour la plus grande joie des bleues ( 1-1  26' ). Le FC Sèvres 92 qui avait reprit le jeu à son compte, continuait d'imposer sa technique à un adversaire s'appuyant sur quelques individualités. Lena offrait une occasion à Juliette à la 31' suite à un débordement côté gauche mais sa frappe manquait de précision. Les jaunes qui insistaient sur des longs ballons de leur gardienne, "se cassaient les dents" sur une arrière-garde Sévriennes à l'affût. Et quand Dalya n'interceptait pas le ballon comme à la 32', c'était Fatoumata et Karthoum qui protégeaient Lola en revenant rapidement sur l'adversaire et lui empêcher toutes tentatives! Dans la minute suivante, les rôles s'inversaient et s'était Lena qui partait seule au but pour se prendre le pied de la gardienne sur le genou. Plus de peur que de mal, Lena s'en sortait avec une frayeur. A la 39', Dalya interceptait un énième ballon en profondeur en le maîtrisant dans un premier temps puis en trouvant dans l'intervalle Lena. Cette dernière crochetait son adversaire à l'entrée de la surface de réparation pour envelopper sa frappe et trouver le petit filet opposé ( 2-1  39' ). L'ultime action de cette première période animée était à mettre à l'actif des jaunes sur leur classique, l'attaquante était de nouveau reprise par "les gendarmettes".

 

 

Au coup de sifflet d'Eric (arbitre), les pipelettes se retrouvaient autour d'Eric (coach) pour un "briefing" rapide. Lola en profitait pour céder sa tunique de gardienne à Elia qui s'était bien battue sur le front de l'attaque. Eric n'avait pas de difficulté à motiver ses joueuses en insistant sur le fait que face à un adversaire physique, on ne pouvait pas fuir dans les duels. Il insistait sur le fait que quand l'équipe avait le ballon, il fallait imposer leur jeu collectif face au défi physique et le collectif l'emportait toujours sur l'individualisme. Il décidait de ne rien changer derrière avec l'approbation logique de toute l'équipe! Lena sortait à la reprise pour souffler un peu. Aude qui avait fini la première période continuait en milieu avec Juliette et Lola. Silia revenait en attaquante. Les pipelettes offraient un bon début de seconde période à un public toujours aussi nombreux. A la 45', Juliette pensait marquer sur une jolie frappe à l'extérieur de la surface de réparation mais la gardienne adverse déviait le ballon au dessus de sa barre transversale sur une claquette. Les pipelettes continuaient d'être très entreprenantes sur le but adverse avec un second essai de Juliette à la 50' mais sans plus de réussite. Le Plessis-Robinson avait changé de gardienne afin de rapprocher leur "grosse frappe" du but d'Elia. Le collectif des pipelettes prenait le dessus sur une équipe scindée en deux à l'image de la tentative de Lola sur son côté gauche qui faisait tourner en "bourrique" son vis-à-vis mais son tir trouvait les gants de la portière adverse ( 54').

 

 

Deux minutes après, c'était Silia qui trouvait de nouveau l'ouverture sur un bel enchaînement technique. Elle recevait le ballon dos au but adverse à l'extérieur de la surface de réparation en orientant idéalement son contrôle face au but et tirer au sol instantanément. Le ballon heurtait l'intérieur du poteau pour finir dans les filets ( 3-1  56' ). Par la suite, les pipelettes relâchaient leur emprise sur la rencontre permettant aux adversaires de s'installer dangereusement devant le but d'Elia. Mais leur jeu reposait trop sur des individualités qui manquaient de précision dans le dernier geste. Les bleues parvenaient à se créer une situation "chaude" suite à un débordement d'Agnès à la 62'. Elle centrait sur Lola mais sa reprise était trop enlevée! Le quart d'heure suivant était poussif du côté des bleues qui en oubliaient leur football. Après quelques frayeurs, les pipelettes retrouvaient des couleurs en démontrant à leurs adversaires qu'elles pouvaient aussi utiliser leur "classique". A la 77', Dalya tirait un six mètres en profondeur sur lequel Juliette se trouvait sur la trajectoire. Sa feinte de l'intercepter trompait son adversaire. Lena en seconde lame contrôlait dans sa course le ballon pour ensuite ajuster la portière sans difficulté ( 4-1  77'). Le Plessis-Robinson poussait dans les dernières minutes de la rencontre et les jaunes parvenaient à réduire le score en profitant d'une erreur d'attention de la part de Karthoum et de Dalya. Cela n'enlevait en rien à la qualité de la reprise de demi-volée de l'attaquante adverse qui trompait Elia en force ( 4-2  79' ). Cette rencontre animée se terminait sur une victoire amplement méritée pour des pipelettes collectives.

 

 

Le groupe qui avait été rejoint par Marine (en détection U13F avec Marine et Alix) faisait sa classique photo de d'après-match puis partait se changer dans leur vestiaire. Les pipelettes profitaient de la collation mise en place par Elodie et Coralie. Bizarrement, les Robinsonnaises refusaient de venir à la collation d'après-match qui avait été annoncé à leur arrivée au stade. Julien, coach de l'équipe, s'excusait et remerciait le club pour son accueil. 

 

 

Merci à Eric et Célia pour l'arbitrage de la rencontre. 

Merci à Daniel (photos).

Merci à toutes et à tous pour votre présence et vos encouragements.

 

 

Le mot du coach : " Après un début de match catastrophique avec surtout la blessure de Clémentine qui s'en sort avec une grosse frayeur (quelques jours sans sport), je constate que ces pipelettes s'apparentent à un caméléon. Elles sont capables de s'adapter à chaque situation différente. La réaction du groupe suite à la blessure de Clémentine a apporté une nouvelle corde à leur arc. BRAVO à toutes pour votre état d'esprit!!!"

 

 

Lien des photos :  

https://photos.google.com/share/AF1QipMUrhir-4_WjW9j4hW5Jw9rkoRhsEpCY5lXNoc-a6fEJCrjHiZLu4mn5qZsEFPFSQ?key=QklrWVNFeTZReXZUT1FjNWpfUHdhOHF4d2RGTmV3

 

Prochain match :

Samedi 20 Janvier 2018.

FC Sèvres 92 - CA Paris à 17h00 (match en retard).

Stade Jean Wagner.

 


Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.
Se connecter